Go up


Logo Facebook

Il était une fois...Bunny Black Bones...
...sur la Route du Rythme

ref

Bunny Black Bones en toute intimité...

« Open your eyes ...the thousand rains is starting.....
So nowadays the summer rain's just falling.... »

Au détour d'une rencontre virtuelle, voici que je rencontre les Bunny Black Bones en chair, en os et en musique du côté de Flémalle, dans la province de Liège, où Dario alias Jayden traine ses guêtres depuis de nombreuses années vu que nous sommes chez sa mère, en plein dans son salon.

J'arrive un mercredi matin vers les 11h.
Un petit rayon de soleil fait mine de s'inviter à l'interview.
Le temps d'installer ma caméra, je vois arriver JP Devox, le guitariste de notre groupe du jour, guitare à la main et un bonjour timide à la bouche.
Dario nous rejoint quelques minutes après avec son sourire de rock star.
Notre interview peut commencer ....

Belle découverte ......

L'interview :

Dario, JP, bonjour
Merci de m'accueillir.
Commençons les hostilités...

D'où vient le nom Bunny Black Bones ?

Cela date de plusieurs années
J'ai vu une publicité pour les Black berry et j'ai trouvé que le nom sonnait bien.
Donc je suis parti de là pour arriver à Bunny Black Bones.
Rien à voir avec les lapins.
je voulais garder le côté « BBB » qui sonne bien.
Ce nom est sorti d'une soirée un peu agitée et le lendemain, le nom était choisi et imprimé sur les cartes de visites.
Donc, plus le choix.

Vous êtes plusieurs dans le groupe, non ?

Nous sommes 4 :
Remo Spezza à la batterie
Colin Petit à la basse
JP Devox à la guitare et aux choeurs
et moi-même au chant.
Un bon quatuor bien foutu, bien pop-rock.

Vous avez de la bouteille dans le milieu musical, pourquoi, quand et comment avez-vous commencé ce groupe ?

Dans les années 80 j'ai créé un groupe qui s'appelait Vox Populi.
Nous avons joué un certain nombre de concerts.
Nous avons créé un album aussi .
On s'est reformé en 2005 pour une année, et une 20aine de concerts.
Et là , nous avons changé de nom, les BBB pour l'album en 2012 vu que le style était complètement différent.
L'année passée, en 2020, les autres membres du groupe se sont lassés et ont quitté le groupe.
Moi, je ne voulais pas arrêter et c'est là que j'ai rencontré Dario qui chantait dans un autre band appelé October U2.
Moi, J'étais l'ingé' son sur l'un de leurs concerts et comme j'ai trouvé qu'il avait une belle aura, je lui ai proposé la place de chanteur.
Et c'est grâce à lui que j'ai rencontré Remo et Colin.
Et voilà l'aventure des BBB relancée.
Maintenant, ça va faire un an que cette aventure est lancée.

Soft machine, votre nouveau single vient de sortir?
Un nouveau tournant pour le groupe ?

Le single existait déjà avant notre nouvelle constitution.
Nous avions déjà envie de faire un virage vers la pop.
Et soft machine est la chanson qui montre la direction que le nouveau groupe veut prendre.

Nous sommes dans un tournant qui nous correspond bien.
C'est le mélange entre nos différentes influences.
Nous avons un tronc commun classic rock 70's 80's mais chacun amène ses propres influences.
J'ai l'influence la plus pop d'entre nous.
Cela va de Led Zeppelin et Jimmy Hendrix à Lenny Kravitz et Michael Jackson.
Ces artistes ont su garder l'essence du rythm'n'blues et ont gardé l'essentiel du rock.
Le mélange des quatre membres de BBB préserve l'ADN rock du groupe mais percute grâce aux accents soul et funk de chacun.
I l y a une guitare forte mais une basse et une batterie groovy.
Nous tenons à garder du caractère tout en étant accessible à toutes les oreilles.

Et vos objectifs ?

Nous avons déjà beaucoup de matériel mais, avec les confinements à répétition, on peut compter sur la sortie de l'album en septembre 2021.
Nous venons de sortir donc Soft Machine et nous comptons sortir le suivant et ainsi de suite.

Nous avons mis en place un plan marketing numérique « home made ». après le tournage du clip.
Nous avons lancé une sorte de teasing longue durée pour amener les fans vers un « climax » qui est la sortie de « soft machine » disponible sur toutes les plate-formes numériques actuelles.

Quel est le message de vos chansons ?

On aime être positif.
On ne s'engage pas vraiment malgré quelques anciennes chansons engagées.

Ça rejoint l'idée de l'influence des quatre membres.
Il y a un truc qui doit passer et ça doit toucher les gens.
Non seulement par les paroles mais aussi et surtout par la mélodie.
On est parfois simplement touché par la mélodie et ce que chante un instrument.
Quand un single sort , c'est seulement après être passé par la case « musique » que le fan va décortiquer les paroles.
On peut parler du négatif tout en mettant en avant le penchant positif de celui-ci.

Autant ouvrir les gens à des choses joyeuses.
D'ailleurs, ce titre « soft machine » nous parle du fait qu'on peut se fermer et paraître dur au premier abord.
Mais, à l'intérieur, se cache une personne tendre avec des sentiments.

Et bien , merci les Bunny Black Bones.
Au plaisir de vous retrouver sur les scènes.

Merci à toi Monique
A bientôt

Musicalement Vôtre !

Monique Laleeuwe

Teaser
Interview intégrale (avec une version acoustique de soft machine en fin d'interview)

Links :
YouTube
Instagram
Site officiel