Go up


Logo Facebook

Il était une fois...DagoDago...
...sur la Route du Rythme

ref

Chronique LA feuille – DagoDago

Enchantée de vous retrouver sur votre webzine préféré : Rock your brain pour votre voyage musical hebdomadaire sur la route du rythme !
Qui suis -je ? Monique Laleeuwe
Musicienne, artiste multi-potentielle et guide de voyages sur vos ondes !

Je vous emmène à la découverte des artistes cachés mais non moins talentueux de ma Belgique natale.

Sans plus tarder, découvrons l'artiste de la semaine : Dago Dago.

DagoDAgo ...
C’est trois zicos de course et trois ingénieurs du son qui se mettent à écrire, à groover, à chanter.

C’est du refrain qui pète, de la voix qui mord, du texte qui s’aiguise au couteau et de l’amour à la sulfateuse. C’est aussi un projet, celui redonner sa conscience à un monde qui tourne fou.

C’est à Louvain-la-Neuve - dans le cadre de ses études de son - qu’Eric croise Marc De Martelaer qui deviendra son coéquipier-bassiste de toujours.
Ensemble ils créent le groupe « Papa Gizz » (Acid-Jazz-Rock en français).
Un premier single (45 tours) voit le jour appelé « Barbarous».
Quelques années plus tard et après un passage à la RTBF comme ingénieur du son, puis journaliste, Éric se lance dans une expérience cinématographique qui ne le laisse pas indemne : "LA NEF DES FOUS » (long métrage – nomination Magritte 2015).
Ce film est une immersion de deux années dans l’annexe psychiatrique de Forest (prison pour fous dangereux). C’est alors qu’Éric se met à écrire par nécessité, par besoin, par survie.
Le projet Dago germe dans sa tête.

Eric aiguise ses textes grâce à la rencontre des paroliers Iza Loris, Jacques Roure et Christophe Marie, devenus depuis ses conseillers et frères/soeur d’écriture.
C’est à la rencontre d'Amine Doukkali, jeune musicien et ingénieur du son d’un talent fou qu'Eric se lance dans l'aventure « Dago Dago ».
Eric veut faire de la pop, de la chanson, des refrains qui pètent et des mots qui touchent. Marc De Martelaer croit également au projet et rejoint les deux musiciens.
La suite...vous connaissez, 16 morceaux écrits en deux ans et une envie de scène qui les démange.

Le trio DagoDago algéro-belgo-flamand, tels des loups dans leur forêt, travaillent et attendent l’heure de mettre le feu à toutes les scènes de Belgique et de Navarre.

DagoDago - Youtube